top of page

Un autre regard - La douceur est notre force

La douceur est souvent considérée comme une faiblesse dans notre monde agité et brut, qui demande à paraître « fort » (de l’extérieur) et toujours plus performant et occupé.

Cependant nous n’avons jamais eu autant besoin de douceur compte tenu des révoltes sociales, de la santé mentale de nos jeunes, ou encore de la capacité de surcontrôle pour palier peut-être à une insécurité intérieure.


Alors finalement être fort, ne serait-ce pas mobiliser l’énergie au bon endroit, favoriser l’équilibre intérieur, l’harmonie avec soi et avec les autres, nourrir sa sécurité intérieure ?


La douceur constitue notre force. Elle permet la relation à soi et aux autres avec bienveillance et favorise l’harmonie. L’intelligence de la douceur prend soin et permet donc la durabilité. Elle prend soin du vivant, des relations, du questionnement sur soi et sur les situations. Elle prend soin de l’accueil de notre vulnérabilité, avec bienveillance, écoute et ouverture.

Un autre regard - La douceur est notre force

La douceur ne s’autorise d’aucun pouvoir et pourtant elle nous donne le pouvoir de nous transformer.

Elle s’oppose aux jeux de miroir narcissiques pour nous ouvrir à une autre expérience de la vie, plus authentique et responsable.


La douceur, ce n'est pas tout accepter. C’est mettre l’énergie au bon endroit et se réajuster sans cesse dans sa façon d’être au monde. La douceur libère ! La douceur peut-être folie et sensualité !


La douceur est une invitation à devenir meilleur.




Comments


bottom of page